Avant de s’endormir on rêve : Castorama raconte ses histoires à travers son papier peint !

Share:

Alors que la grande bagarre débute entre Castorama et Leroy Merlin, chacun prônant une vison et un univers différents, Castorama nous offre une activation aussi douce qu’un rêve : le premier livre papier peint.

Quand rêver vient juste avant de s’endormir

On l’observe dans les médias, la bagarre entre les repositionnements de Leroy Merlin et Castorama anime l’espace publicitaire. Outre la recherche et la réussite dans leurs travaux stratégiques, les deux enseignes rivalisent d’idées pour atteindre leurs publics et se démarquer de leurs concurrents. Aujourd’hui, nous allons nous plonger dans l’univers onirique au sein duquel Castorama a choisi de nous immerger lentement, nous, grands rêveurs et petits dormeurs.

Une idée symbole

Ce qui est délectable dans le travail mené par Castorama, c’est sa volonté à nous emmener partout sauf sur la thématique « chiante » des travaux. Dans l’approche de cette activation, Castorama se positionne comme un protecteur de l’enfant, lui permettant de dormir paisiblement tout en s’ouvrant au rêve juste avant de glisser dans les bras de Morphée.

Le but premier du bricolage ou de la décoration intérieure est de rassurer l’Homme et lui permettre de se sentir bien, un toit sur la tête et des murs parant d’éventuels dangers. Castorama a pris cette vérité à la lettre en proposant un livre ouvert aux enfants qui, accompagnés de leurs parents, pourront découvrir l’univers de personnages tous plus originaux les uns que les autres. A l’aide d’une intégration technologique (la tablette), le lien est tissé entre les protagonistes et ce livre ouvert plaqué contre le mur. Ce mur ne se comporte ainsi plus en simple barrière contre les agressions extérieures, mais comme une portée d’entrée vers un monde imaginaire.

Dans cette activation, la symbolique est forte et nous fait sortir de l’habituel « guide des travaux » ou de « l’outil le plus performant ». On en oublie presque la marque durant un instant, ne se concentrant que sur cette chambre qui prend des allures d’histoire grandeur nature.

La papier peint qui raconte des histoire, par Castorama

Une activation positionnante

Au-delà d’être action mignonne et amusante, cette activation « papier peint » cherche à poursuivre la stratégie de positionnement de Castorama. En étirant la manifeste Castorama, et en le projetant sur des applications concrètes, la marque nous amène à mieux comprendre ses engagements et ce qu’elle représente pour son public.

Avec Castorama, on n’entreprend pas seulement de réaliser des travaux, on vise à améliorer son confort, son bien-être, et même apporter un petit peu de rêve chez soi. Petits comme Grands, on exprime tous ses rêves et ses ambitions avec Castorama. C’est ainsi que la marque souhaite être perçue : comme le partenaire de vos travaux.

Le mouvement important sur la scène publicitaire du côté des enseignes de brico/déco est intéressant à suivre en ce moment. Plusieurs papiers viendront dessus pour comprendre les transformations et enjeux communicationnels pour des marques comme Castorama ou Leroy Merlin.

En parlant de ça, vous avez vu la dernière campagne manifeste de Leroy Merlin ? Un délice !

La papier peint qui raconte des histoire, par Castorama

Share:

Commenter