« Adopte une égérie », l’activation virale parfaite par AdopteUnMec !

400
0
Share:

Avez-vous vu passer cette activation digitale du site de rencontre AdopteUnMec.com ? Non ? Eh bien franchement ça vaut le détour !

L'opération Adopte une égérie pour le site de rencontres Adopte un Mec

Une forte densité publicitaire pour le marché de la rencontre

Beaucoup de monde connaît le site de rencontre AdopteUnMec de nos jours. Il fait partie de ce marketing publicitaire de masse du marché de la rencontre, sur lequel la concurrence est très dense. Pour se faire une place au milieu des Meetic, Attractive World, HugAvenue, et j’en passe des dizaines, la mission est d’affirmer un positionnement différent, clivant, et le plus parlant possible. Afin d’animer la marque, les sites se livrent à une guerre publicitaire où les spots, les campagnes d’affichage et les activations cherchent à séduire les consommateurs.

Elle prouve bien que le mythe du gros moyen n’a pas de sens sans cohérence et sans différence

Fort d’une image originale et débridée, AdopteUnMec fait partie des cadors du marché et rivalise de créativité pour ses spots. C’est d’ailleurs un cas d’analyse du positionnement extrêmement intéressant, car très tranché et réfléchi. Vous pouvez en retrouver une analyse au sein de cet article si cela vous intéresse.

« Adopte une égérie », un exemple de cocréation parfait !

L’idée est très simple pour le site de rencontre : sur une plage d’1 semaine en juillet, les internautes déposent leur candidature sur le site web prévu à cet effet. Par la suite, ils pourront cette fois-ci voter pour leur égérie (entre le 25 et le 31 juillet pour cette année 2016). L’élu deviendra alors égérie de certaines campagnes de pub de la marque.

Entre nous, quoi de plus à simple à organiser ? Un site web dédié, un peu de promo, et c’est parti. Le budget est minimal, alors que l’impact, lui, est maximal.

L’originalité de l’activation, la promesse surprenante de prendre un inconnu comme égérie, la volonté d’être sélectionné et donc de diffuser sa candidature auprès de ses cercles plus ou moins proches, bref : tout incite à partager ! Et qu’est-ce que c’est plaisant de voir ce type d’opération cartonner. Elle prouve bien que le mythe du gros moyen n’a pas de sens sans cohérence et sans différence.

Pour AdopteUnMec, l’exemple est clair : un gros travail sur l’identité et le positionnement (avec un gros poste de dépenses derrière), un gros travail de diffusion de ce travail (toujours un gros poste de dépense), mais une communication d’activation qui pourra être à moindre coup derrière grâce à cette base solidement initiée. Et « Adopte une égérie » le confirme : parfaitement dans le ton et dans l’esprit AdopteUnMec, l’opération ne peut que fonctionner.

Adopte un Mec

La deuxième partie séduisante de cette opération, c’est la cocréation prônée avec un public bien sûr réceptif ! Quelle belle idée que d’impliquer les internautes, et de les rendre à la fois héros et juges de cette opération. L’engouement ne peut qu’être au rendez-vous :

  • chacun se sent concerné et a envie, ne serait-ce que de découvrir les tenants et aboutissants de celle-ci,
  • chaque participant souhaite partager l’opération pour bénéficier d’un nombre de voix importantes et d’une visibilité comblant l’égo,
  • l’opération est suffisamment surprenante, et son caractère cocréatif appelle les socionautes à partager et révéler leur trouvaille sur cette activation originale.

C’est une idée simple mais extrêmement virale. Le rêve de toute marque !

L’essentiel, c’est l’identité !

Comme nous en discutions plus haut, l’essentiel dans ce type d’opération c’est la marque et son identité. Tout repose dessus et le succès de l’activation dépend autant de cette identité qu’elle la renforce. Car si une activation permet de communiquer intensément sur un temps fort de la marque, elle permet aussi de la renforcer à long terme.

Tout s’ancre donc dans l’ADN de la marque, sur sa plateforme, sur toutes ses composantes matérielles et symboliques ; ensemble de nécessaires trop souvent abandonnés ou tout simplement pas pensés.

PS : A noter que nous souhaitions obtenir quelques KPIs et informations supplémentaires sur l’opération de la part des équipes marketing, visiblement pas très réactives et compétentes pour nous les envoyer.

En parlant d’action de communication juste, que pensez-vous de l’association Buzzman et l’Association 30 Million d’Amis ?

Share:

Commenter